ZAKARIA AIT WAKRIM

Après des études d’ingénieur spécialisées dans les sciences physiques de la lumière en Espagne, l’intérêt de Zakaria Aït Wakrim pour la photographie a commencé en même temps que ses études d’ingénieur. Ses premiers travaux photographiques sont imprégnés d’une recherche expérimentale et s’apparentent à une exploration de la façon dont se dessinent les limites de la perception. Il met en pratique des moyens expéri mentaux an de porter ses réexions sur des concepts qui le fascinent depuis toujours, tels que l’identité et le changement. Il fait usage d’un langage visuel à la fois narratif et poétique, pour susciter une réexion autour du changement accéléré que subit l’Afrique du Nord aujourd’hui, an aussi de provoquer le débat autour des notions d’identité et de progrès. Il développe une écriture protéiforme entre paysages et portraits. Pour lui la photographie est un moyen visuel d’aronter la réalité, mais aussi un moyen d’en élargir la perception. A partir de 2010, Zakaria Aït Wakrim a participé à plusieurs expositions internationales comme récemment à RAW Street Photo Gallery à Rotterdam (2018), aux Rencontres photographiques de Rabat (2017), à la Galerie Venise Cadre à Casablanca (2017), à Abla Ababou Gallery Rabat (2018), à Millepiani gallery à Rome (2018) et notamment au African Lens à Cape Town en Afrique du sud (2016). Ces séries photographiques ont été publiés dans plusieurs ouvrages photographiques notamment: " Lumière du Sud (Langages du sud Edition, 2018)
 

 

INSTAGRAM : @zakaria.temporalmente 

AMHARECH ARTSPACE CASABLANCA