MISHA TAZI

Le corps de l'âme et l'áme du corps, ne sont pas dissimulés, et pourtant à aucun ceil mortel l'áme n'est révélées Ainsi s'exprimalt le grand penseur Soufi Jalal al Din Rumi. Les dervíches tourneurs, adeptes de cette belle philoso- phie, nous entrainent dans leurs rotations gracieuses vers un monde spirituel hors du temps. Misha Doukkali Tazi croit au pouvoir de l'âme, à ce petit souffle divin qui relie le geste à l'esprit. Née en1967 à Casablanca quitte le Maroc à l'âge de 14 ans pour aller vivre à Paris, Kinshasa puis Montréal où elle étudiera les Sciences Politiques à l'Université de Montréal. La photographie a été pour elle le moyen de figer les émotions qu'elle observe en continu, tout d abord à travers ses portraits. Elle se lance dans l'étude des jeux d'ombre et de lumière gràce à sa passion pour les maitres du clair obscur comme le Caravage ou Rembrandt. Le mouvement est continu dans ses photos ; il est son moteur de travail. Elle photographie la réalité qui s'offre spontanément à elle...

 

INSTAGRAM : @mishatazistudio 

AMHARECH ARTSPACE CASABLANCA